Facebook  

Back to top

Recherche avancée

Film & photographie

Psaume rouge (Why We Love Cinema)

Why We Love Cinema

Date(s)

*because Jancso is one of cinema’s great poets of camera movements



Psaume rouge

Még kér a nép Hongrie 1972 | vostf | 84‘ | c | De : Miklós Jancsó | Avec : Lajos Balazsovits, Andrea Drahota, Andras Balint 

> Prix de la mise en scène, Cannes 1972



19e siècle, dans la campagne hongroise. Des ouvriers agricoles sont en grève. L’intendant, l’armée, les religieux, essaient de les ramener à la raison. Chantant et dansant, les révoltés parlent d’une nouvelle société, d’une redistribution des richesses…



« C’est un poème, une métaphore des enjeux politiques qui vont bientôt bouleverser la Hongrie. Le film est composé de longs plans-séquences, extrêmement chorégraphiés. Les enjeux politiques et sociaux sont transmis à l’écran par l’emplacement des personnages et leurs mouvements au sein de cette chorégraphie, que l’on pourrait qualifier de chorégraphie sociale. » (Olivier Bitoun)



« Jancsó n’a jamais été aussi lyrique ; il n’a jamais aussi bien fait ressentir la force collective, la joie de lutter ensemble, le désir de rassembler les adversaires, de les attirer à leur cause : la danse appelle les soldats à se rallier aux faibles. Les individus se touchent, se tournent autour, s’effleurent. Le chœur EST le cœur. » (Culturopoing)

Média

Lieu

Cinémathèque de la Ville de Luxembourg
17 PLACE DU THEATRE
2613 LUXEMBOURG
Luxembourg

Prix:

  • Tarif plein :
    3.70
  • Tarif réduit :
    2.40
  • Kulturpass :
    1.50

Information de contact pour cet événement

Téléphone:
E-mail:
Internet:

Organisateur

Cinémathèque de la Ville de Luxembourg

Partager

Ajouter au calendrier

Psaume rouge (Why We Love Cinema)

Ajouter au calendrier 2021-05-30 20:00:00 2021-05-30 20:00:00 Psaume rouge (Why We Love Cinema) *because Jancso is one of cinema’s great poets of camera movements Psaume rougeMég kér a nép Hongrie 1972 | vostf | 84‘ | c | De : Miklós Jancsó | Avec : Lajos Balazsovits, Andrea Drahota, Andras Balint > Prix de la mise en scène, Cannes 1972   19e siècle, dans la campagne hongroise. Des ouvriers agricoles sont en grève. L’intendant, l’armée, les religieux, essaient de les ramener à la raison. Chantant et dansant, les révoltés parlent d’une nouvelle société, d’une redistribution des richesses…   « C’est un poème, une métaphore des enjeux politiques qui vont bientôt bouleverser la Hongrie. Le film est composé de longs plans-séquences, extrêmement chorégraphiés. Les enjeux politiques et sociaux sont transmis à l’écran par l’emplacement des personnages et leurs mouvements au sein de cette chorégraphie, que l’on pourrait qualifier de chorégraphie sociale. » (Olivier Bitoun)   « Jancsó n’a jamais été aussi lyrique ; il n’a jamais aussi bien fait ressentir la force collective, la joie de lutter ensemble, le désir de rassembler les adversaires, de les attirer à leur cause : la danse appelle les soldats à se rallier aux faibles. Les individus se touchent, se tournent autour, s’effleurent. Le chœur EST le cœur. » (Culturopoing) Cinémathèque de la Ville de Luxembourg Cinémathèque de la Ville de Luxembourg Cinémathèque de la Ville de Luxembourg UTC public
Organisation

Mots clés

vdl.lu, Cinémathèque de la Ville de Luxembourg

Vous pourriez aimer également...

Film & photographie
Cinémathèque de la Ville de Luxembourg
LUXEMBOURG
Film & photographie
Cinémathèque de la Ville de Luxembourg
LUXEMBOURG
Film & photographie
Cinémathèque de la Ville de Luxembourg
LUXEMBOURG
X

Acheter des tickets