Facebook  

Back to top

Recherche avancée

Opéra & comédie musicale

Ariadne auf Naxos

Date(s)

RICHARD STRAUSS (1864-1949)
OPER IN EINEM AUFZUGE NEBST EINEM VORSPIEL
LIBRETTO VON HUGO VON HOFMANNSTHAL
URAUFFÜHRUNG AM 4. OKTOBER 1916 AN DER WIENER HOFOPER ZUSÄTZLICHE DIALOGE VON MARTIN CRIMP ÜBERSETZT VON ULRIKE SYHA
In Deutsch, mit deutscher & französischer Übertitelung 
ABENDPROGGRAMM / PROGRAMME DE SALLE / EVENING PROGRAMME

  Ariadne à Naxos (1916) de Richard Strauss ne manque pas de modernité dans la mesure où cet opéra, dont le livret est de Hofmannsthal, son librettiste attitré, organise une rencontre inattendue de deux styles lyriques opposés: l’opera seria et l’opera buffa, recourant de plus à l’artifice toujours savoureux du théâtre dans le théâtre. Le résultat: un opéra de chambre aussi impertinent qu’irrésistible.
L’homme le plus riche de Vienne a réquisitionné deux troupes et leur a commandé à la fois une œuvre «sérieuse» sur le thème d’ Ariane à Naxos et une œuvre «bouffonne». Finalement, il exige que les deux troupes s’unissent pour une représentation conjointe.
Musicalement, Strauss réussit un délicieux télescopage des deux genres. Sa partition est parodique, parsemée de nombreuses citations, mais elle est aussi et surtout magnifiquement inventive. Le contraste se retrouve également dans les voix: celle d’Ariane, la douloureuse abandonnée, et celle de Zerbinetta, la comédienne dell’arte bondissante et pétillante.
Dans sa mise en scène, Katie Mitchell, dont Martin Crimp a été le dramaturge, renonce cette fois à son «cinéma en direct» coutumier pour privilégier une caractérisation des apparences des personnages: interpellant notamment par le choix des vêtements des un.e.s et des autres, par leur gestuelle, elle s’attache davantage à la notion de genre.
Ces rôles nettement caractérisés seront notamment incarnés et chantés par Ann Petersen (Ariadne), Roberto Saccà (Bacchus) et Olga Pudova (Zerbinet-ta), avec l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg dans la fosse dirigé par Lawrence Renes.
» Collage improbable entre opéra et happening, Ariane à Naxos conjugue l’émotion pure et l’humour non-sens dans un délirant grand écart revendiqué avec brio par Katie Mitchell. Patrick SOURD – Les Inrockuptibles

Musikalische Leitung Lawrence Renes
Regie Katie Mitchell
Bühne Chloe Lamford
Kostüme Sarah Blenkinsop
Licht James Farncombe
Dramaturgie Martin Crimp
Choreograph Joseph W. Alford Primadonna / Ariadne Ann Petersen
Der Tenor / Bacchus Roberto Saccà
Zerbinetta Olga Pudova
Der Komponist Elisabeth Jansson
Harlekin Ville Rusanen
Brighella Simo Makinen
Scaramuccio Emilio Pons
Truffaldino Visa Kohva
Najade Johanna Lehesvuori
Dryade Andrea Hill
Echo Elena Galitskaja
Ein Musiklehrer Christian Immler
Ein Tanzmeister Marcel Beekman
Ein Offizier Petri Vesa
Ein Perückenmacher Jean-Gabriel Saint-Martin
Ein Lakai Joachim Knop
Der Haushofmeister Karl Menrad
Der reichste Mann Wiens Jorma Uotinen
Seine Frau Merja Mäkelä Orchester Orchestre Philharmonique du Luxembourg Koproduktion Festival d’Aix-en-Provence; Théâtre des Champs-Élysées; Nationale Oper Finnland; Les Théâtres de la Ville de Luxembourg; Gran Teatre del Liceu; Royal Danish Opera Premiere dieser Produktion am 4. Juli 2018 in Aix-en-Provence Mercredi 28 AVRIL 2021 à 19h00
Vendredi 30 AVRIL 2021 à 19h00
Découvrez le programme de salle ici. Réservation par e-mail ou par téléphone au +352 47 08 95-1
DURÉE 2h30 & entracte
Introduction à l'opéra par les Amis de l'Opéra une demi-heure avant chaque représentation (en français)Adultes 65 €, 40 €, 25 € / Jeunes 8 € / Kulturpass bienvenu Lieu: Grand Théâtre / Grande Salle Vorstellungen in Luxemburg in Zusammenarbeit mit dem Orchestre Philharmonique du Luxembourg

Média

Lieu

Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg
1 Rond-point Schuman
2525 LUXEMBOURG
Luxembourg

Information de contact pour cet événement

Téléphone:
E-mail:

Partager

Ajouter au calendrier

Ariadne auf Naxos

Ajouter au calendrier 2021-04-28 19:00:00 2021-04-28 19:00:00 Ariadne auf Naxos RICHARD STRAUSS (1864-1949)OPER IN EINEM AUFZUGE NEBST EINEM VORSPIELLIBRETTO VON HUGO VON HOFMANNSTHALURAUFFÜHRUNG AM 4. OKTOBER 1916 AN DER WIENER HOFOPER ZUSÄTZLICHE DIALOGE VON MARTIN CRIMP ÜBERSETZT VON ULRIKE SYHAIn Deutsch, mit deutscher & französischer Übertitelung  ABENDPROGGRAMM / PROGRAMME DE SALLE / EVENING PROGRAMME   Ariadne à Naxos (1916) de Richard Strauss ne manque pas de modernité dans la mesure où cet opéra, dont le livret est de Hofmannsthal, son librettiste attitré, organise une rencontre inattendue de deux styles lyriques opposés: l’opera seria et l’opera buffa, recourant de plus à l’artifice toujours savoureux du théâtre dans le théâtre. Le résultat: un opéra de chambre aussi impertinent qu’irrésistible.L’homme le plus riche de Vienne a réquisitionné deux troupes et leur a commandé à la fois une œuvre «sérieuse» sur le thème d’ Ariane à Naxos et une œuvre «bouffonne». Finalement, il exige que les deux troupes s’unissent pour une représentation conjointe.Musicalement, Strauss réussit un délicieux télescopage des deux genres. Sa partition est parodique, parsemée de nombreuses citations, mais elle est aussi et surtout magnifiquement inventive. Le contraste se retrouve également dans les voix: celle d’Ariane, la douloureuse abandonnée, et celle de Zerbinetta, la comédienne dell’arte bondissante et pétillante.Dans sa mise en scène, Katie Mitchell, dont Martin Crimp a été le dramaturge, renonce cette fois à son «cinéma en direct» coutumier pour privilégier une caractérisation des apparences des personnages: interpellant notamment par le choix des vêtements des un.e.s et des autres, par leur gestuelle, elle s’attache davantage à la notion de genre.Ces rôles nettement caractérisés seront notamment incarnés et chantés par Ann Petersen (Ariadne), Roberto Saccà (Bacchus) et Olga Pudova (Zerbinet-ta), avec l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg dans la fosse dirigé par Lawrence Renes. » Collage improbable entre opéra et happening, Ariane à Naxos conjugue l’émotion pure et l’humour non-sens dans un délirant grand écart revendiqué avec brio par Katie Mitchell. Patrick SOURD – Les Inrockuptibles Musikalische Leitung Lawrence Renes Regie Katie Mitchell Bühne Chloe Lamford Kostüme Sarah Blenkinsop Licht James Farncombe Dramaturgie Martin Crimp Choreograph Joseph W. Alford Primadonna / Ariadne Ann Petersen Der Tenor / Bacchus Roberto Saccà Zerbinetta Olga Pudova Der Komponist Elisabeth Jansson Harlekin Ville Rusanen Brighella Simo Makinen Scaramuccio Emilio Pons Truffaldino Visa Kohva Najade Johanna Lehesvuori Dryade Andrea Hill Echo Elena Galitskaja Ein Musiklehrer Christian Immler Ein Tanzmeister Marcel Beekman Ein Offizier Petri Vesa Ein Perückenmacher Jean-Gabriel Saint-Martin Ein Lakai Joachim Knop Der Haushofmeister Karl Menrad Der reichste Mann Wiens Jorma Uotinen Seine Frau Merja Mäkelä Orchester Orchestre Philharmonique du Luxembourg Koproduktion Festival d’Aix-en-Provence; Théâtre des Champs-Élysées; Nationale Oper Finnland; Les Théâtres de la Ville de Luxembourg; Gran Teatre del Liceu; Royal Danish Opera Premiere dieser Produktion am 4. Juli 2018 in Aix-en-Provence Mercredi 28 AVRIL 2021 à 19h00 Vendredi 30 AVRIL 2021 à 19h00 Découvrez le programme de salle ici. Réservation par e-mail ou par téléphone au +352 47 08 95-1 DURÉE 2h30 & entracte Introduction à l'opéra par les Amis de l'Opéra une demi-heure avant chaque représentation (en français)Adultes 65 €, 40 €, 25 € / Jeunes 8 € / Kulturpass bienvenu Lieu: Grand Théâtre / Grande Salle Vorstellungen in Luxemburg in Zusammenarbeit mit dem Orchestre Philharmonique du Luxembourg Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg UTC public
Organisation

Mots clés

theater.lu, vdl.lu, Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg

Vous pourriez aimer également...

Opéra & comédie musicale
Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg
LUXEMBOURG
Opéra & comédie musicale, Théâtre & cabaret
CAPE - Centre des Arts Pluriels Ettelbruck
ETTELBRUCK
Opéra & comédie musicale
-
TRIFOLION Echternach
ECHTERNACH